Le DC-10

Le DC-10

1979

Le premier avion à réaction à large fuselage d'Islande, un DC-10 30, atterrit à l'aéroport de Keflavík le 5 janvier 1979. Icelandair négocie un plan de location-achat très favorable pour acquérir cet avion de 380 places. Cette transaction s'avère être un cauchemar. Le conflit continu des pilotes concernant les nouvelles conditions contractuelles est à son apogée et ils ne parviennent à aucun accord quant à savoir qui doit piloter le nouvel avion. Au départ, des pilotes américains étaient embauchés pour le faire voler.

En juin 1979, les événements prennent une mauvaise tournure lorsqu'un avion à réaction du même type s'écrase au décollage de l'aéroport O'Hare de Chicago. Le moteur s'est détaché et tous les avions DC-10 sont cloués au sol jusqu'à ce que les enquêtes soient terminées. L'interdiction de décoller dure plus longtemps aux États-Unis, où l'avion d'Icelandair est enregistré. Il n'est pas utilisé pendant huit mois durant de la période la plus chargée de l'année. Cet avion devait transporter des passagers au-dessus de l'Atlantique Nord cet été-là et Icelandair doit louer des avions à réaction afin de respecter ses obligations. Cette situation a imposé un lourd fardeau financier à l'entreprise. Icelandair vend cet avion à large fuselage en 1980 et il lui faudra plusieurs années avant de pouvoir acquérir un autre avion de taille comparable.