L'aventure Loftleidir Icelandic

L'aventure Loftleidir Icelandic

1952

1952 a été une année riche en événements dans l'histoire de Loftleidir Icelandic. En 1952, la concurrence féroce entre les compagnies aériennes islandaises incite le gouvernement à répartir les vols intérieurs entre les différentes compagnies. Le conseil de Loftleidir n'est pas satisfait de cette décision et cesse tous ses vols intérieurs. Au même moment, l'un des avions Skymaster de la compagnie aérienne est gravement endommagé alors qu'il quittait la piste en Italie. Le conseil décide de mettre fin à ses opérations aériennes et de se tourner vers les bateaux.

Un désaccord à ce sujet entraîne des bouleversements lors de la réunion du conseil d'administration du 15 octobre 1953. Un nouveau conseil d'administration est nommé, il guide ensuite l'entreprise pendant une période très fructueuse, en particulier après la formation d'un partenariat avec la compagnie aérienne norvégienne Braathens SAFE. Loftleidir Icelandic s'attache à effectuer des trajets sur les lignes de l'Atlantique Nord et à proposer des bas prix. Quelques années plus tard, la compagnie occupe une position de force dans le transport de passagers entre l'Europe et l'Amérique.

Le « conseil révolutionnaire » comprenait Kristján Gudlaugsson, le président, Alfred Elíasson, qui allait plus tard devenir directeur général, Sigurdur Helgason, Ólafur Bjarnason et Kristinn Olsen. Pendant vingt ans, il n'y eut guère de changements au conseil jusqu'à la fusion des deux compagnies en 1973.