Récession et licenciements

Récession et licenciements

1979

Au début des années 1980, le processus de fusion est pratiquement terminé. Une récession économique entraîne une forte baisse du nombre de passagers. Les prix du pétrole ont fortement augmenté et la concurrence est devenue féroce. Icelandair a besoin de prendre des mesures préventives. Les horaires des vols sont radicalement réduits et malheureusement, du personnel est licencié, mais ces mesures ne sont pas suffisantes.

L'entreprise demande aux gouvernements du Luxembourg et de l'Islande de subventionner ses activités. L'aide est accordée, mais le gouvernement islandais impose un certain nombre d'exigences. Parmi celles-ci figure la stipulation selon laquelle le trésor public obtient 20 % des parts d'Icelandair et deux sièges au sein du conseil d'administration de l'entreprise. La scène financière se calme quelques années plus tard et Icelandair rachète les parts de l'État en 1985.