Destinations

Destinations

1946

À la fin des années 1940, les avions classiques remplacent progressivement les hydravions à coque, augmentant ainsi la nécessité de se doter d'aéroports publics. Jusque-là, les avions atterrissaient dans des champs ou sur de simples pistes d'atterrissage en gravier.

Reykjavík est le seul endroit doté d'un véritable aéroport. Une unité militaire britannique l'avait construit pendant la Seconde Guerre mondiale, ils présentent l'aéroport au peuple islandais lors d'une cérémonie le 6 juillet 1946.

Les Britanniques participent également au développement des aéroports islandais en mettant en place une méthode spéciale de construction très rapide de pistes d'atterrissage. Ils posent des plaques en acier spéciales au sol et les fixent ensemble. Des installations d'atterrissage convenables sont rapidement créées grâce à cette méthode partout en Islande